Docteur, je voudrais faire un bilan…

La biologie ( du grec bios – la vie – et logos – discours – est la science du vivant. Elle recouvre une partie des sciences de la nature et de l’histoire naturelle des êtres vivants.

 

 

 

La biologie médicale est une spécialité médicale dont le but est avant tout la réalisation d’examens de biologie médicale permettant de mesurer les différents constituants des liquides biologiques (sang, urine, liquide céphalo-rachidien…). La valeur des résultats des examens varie selon l’âge, l’état du patient, certains constituants n’existent qu’en cas de pathologie – Source Ministère des Affaires sociales et de la Santé -.

 

La biologie fonctionnelle n’est pas enseignée en faculté, car elle déroge au but même de la biologie classique qui est d’obtenir (ou invalider) un diagnostic nosologique (*) particulier… alors que la biologie fonctionnelle vise à comprendre les differents niveaux de dérèglement des régulations du corps, qui sous-tendent nos troubles, parfois en dehors de tout diagnostic particulier.

 

Cette biologie fonctionnelle révèle souvent des troubles bien avant le moindre symptôme clinique et éclaire les dysfonctions organiques qui sous-tendent ceux-ci.

 

Partenaire de la Faculté Francophone de Médecine Intégrée, nous vous proposons en votre qualité de praticien en médecine complémentaire à la médecine conventionnelle (ou Universitaire) de participer à ce stage de deux jours entrant dans le cadre de la formation professionnelle qui vous permettra en outre de comprendre  : 

  

Quels sont les différents tests biologiques demandés classiquement en aigu (douleur, fièvre …), en préopératoire,en dépistage (fatigue, anémie, insuffisance rénale, diabète, allergies, maladies infectieuses ou auto-immunes…), en suivi (pilule, cancer…) ?

 

La « face cachée » (limites – faux positifs et faux négatifs) de certains tests classiques
(exemples : cholestérol et bilan lipidique, la métabolisme du fer, les dosages hormonaux…)

 

Les effets des remèdes classiques sur les bilans biologiques
(exemples : Statines (*) et corticoïdes).
   
Faut-il être à jeun pour un prélèvement ?

 

Que peuvent nous apporter les bilans de « biologie fonctionnelle » 
évaluant les différents systèmes de régulation de base du corps : équilibres immunitaires et métaboliques de base (BNS), sensibilité aux polluants et régulations fines (HTS), intolérances alimentaires (sérum), neurotransmetteurs (urines), hormonologie salivaire … (cas de burn-out, dérèglements hormonaux, fibromyalgie …)

 

Vers une biologie prédictive ?
Sur quoi s’appuyer pour des conseils alimentaires ou/et des traitements physiologiques pour corriger les déséquilibres mis en évidence dans leur phase pré-clinique ?.

 

Ce cours de formation est une des composantes optionnelles de notre formation en naturopathie.

 

A cette occasion, le Docteur Jean-Yves HENRY vous présentera  des outils d’évaluation du terrain ainsi qu’un outil pratique et original qui vous permettra de réaliser votre propre bilan général et peut-être comprendre l’origine de vos problèmes de santé grâce à une analyse des déséquilibres de votre corps. 

 

Ce stage est programmé les 20 & 21 Mai 2017 à Port Camargue Le Grau du Roi – 30240 – France 

 

Bulletin-Souscription-Port-camargue-2017-05

 

N.B. : attention cette offre est réservée prioritairement aux membres de la Fédération et aux élèves des écoles A.R.F.

 

Jean-Yves HENRY, notre formateur-conférencier, est médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Avec Françoise, son épouse psychologue, il s’est appliqué à développer un concept clair des tendances diathésiques et de l’aspect psychologique (problématiques non résolues) des remèdes de la matière médicale, regroupés selon leur sphère d’influence physiologique. Il développe des bases de données biologiques et des systèmes-experts d’aide au diagnostic et au choix thérapeutique : Profils de Réactivité Sérique (120 000 profils réalisés à ce jour, grâce à la coopération d’une centaine de praticiens prescripteurs).En 2001, il s’installe en Suisse (Canton de Vaud) où, il coordonne un enseignement de psychosomatique. Publication d’une dizaine d’ouvrages médicaux, dont : une « Matière Médicale diathésique » et un « Répertoire de Médecine intégrée », qui organisent la pathologie et la thérapeutique en créant des liens entre l’homéopathie, la MTC, la psychologie et la biologie sérique.

 

 (*) Nosologie : partie de la médecine qui étudie les critères qui servent à définir les maladies afin d’établir une classification. Les maladies sont classées selon leurs cause(infectieuses, tumorales), leurs localisations sur un organe ou un appareil (coeur, cerveau…) ou selon les lésions anatomiques (bénignes, malignes) qu’elles provoquent.

(*) Statines : médicament abaissant le taux de choletérol, et dans une moindre mesure celui des triglycérines